3e édition du grand prix Meule Bleue contre la morosité économique

En septembre de cette année un millier de chefs d’entreprises vont descendre les Champs Elysées en mobylette pour la 3e édition du grand prix Meule Bleue contre la morosité économique. L’occasion pour salariés et chefs d’entreprises de créer du lien et de passer ensemble un week-end festif.

Car oui les chefs d’entreprise veulent croire en l’avenir. Les dirigeants de TPE travaillent jusqu’à 70h par semaine et 80% se disent heureux de leur sort.

Autre chiffre, moins réjouissant : selon une enquête Ifop 750 000 PME préfèrent rester en sous-effectif plutôt que d’embaucher. Chacun en est conscient : les contraintes juridiques sont trop rigides et ce n’est pas cette loi Travail qui changera quoi que ce soit.
Malheureusement pour tout le monde ces entrepreneurs eux travaillent, ils n’ont ni le temps ni l’envie de paralyser le pays pour imposer leur point de vue comme le fait une certaine minorité.

Pourtant c’est sur eux qu’il faut miser, ce sont eux qui peuvent créer des emplois, mais comme toujours c’est à la CGT que ce gouvernement finira par céder.

Le député
Derniers tweets