66% des lecteurs du Courrier de l’Ouest veulent abroger la loi Travail !

Interrogés par Le courrier de l’ouest à la question « Pensez-vous qu’il faut abroger la loi travail ? », les internautes répondent favorablement à 66%, seulement 24% se prononcent pour la préservation de la loi El-Khomri et 10% déclarent être « sans opinion ».

Après des mois de conflits à l’Assemblée et dans la rue, le gouvernement avait fait passer en force son projet de loi travail en utilisant l’article 49-3 le 5 juillet dernier… Quel enseignement en tirer aujourd’hui ? La réforme de la loi travail n’était pas la solution : l’interventionnisme législatif ne sera jamais une solution mais il constitue bien un obstacle à la libération du travail. Ce sont nos entreprises qui, d’une part, contribuent à l’accroissement de la richesse du pays et, d’autre part, ce sont nos entreprises qui créent du travail et qui sont donc en premier lieu créatrices d’emplois.

Une vraie réforme du travail aurait résidé dans l’assouplissement des contraintes qui pèsent sur les entreprises. Un code du travail uniformisé, qui ne tient pas en compte des spécificités propres à chaque entreprise et des caractéristiques propres à chacun de ses salariés n’est pas adapté au contexte économique actuel et ne sert pas l’intérêt de la France et des Français. C’est aux entreprises et aux représentants de salariés d’établir un ajustement des conditions de travail, adaptées à leurs besoins. Les accords d’entreprises doivent pouvoir primer sur les dispositions légales en vigueur afin que chacun soit libre d’organiser son travail comme il le souhaite !

Ce sont les salariés de l’entreprise qui sont les plus à même de décider comment ils devraient travailler dans leur propre entreprise. La loi El-Khomri ne répond à aucun problème, elle n’apporte aucune solution mais s’inscrit bien dans la volonté du gouvernement d’asphyxier nos entreprises.

Le député
Derniers tweets