Angers Contre les 80 km/h, le manifestant le plus remonté était... un député


Quelque 1.500 manifestants ont défilé à Angers samedi pour s’opposer au décret qui s’appliquera le 1er juillet prochain, afin de baisser de 90 à 80 km/h la vitesse limite autorisée sur les routes secondaires.

Les 1.300 motards présents ont été rejoints par 200 automobilistes. Parmi eux, une voix a été particulièrement catégorique.

"On prend quand même les Français pour des cons ! La sécurité routière doit commencer par des aménagements routiers. Ils ne sont pas réalisés par l’État qui s’en décharge sur les collectivités locales. Ces 80 km/h et ces radars mobiles confiés à des sociétés privées, c’est juste pour faire entrer de l’argent dans les poches de Bercy !".

Ce n’est pas un motard en colère qui parle mais le député LR de Maine-et-Loire Jean-Charles Taugourdeau, venu soutenir les manifestants au départ du cortège, à Beaucouzé.

Le parlementaire milite aussi pour la création en Maine-et-Loire d’un circuit pour les amateurs de vitesse.

Publié sur Courrier de l’Ouest


Le député
Derniers tweets