Grèves : Trop c’est trop !

Les transports ne sont pas un monde professionnel à part dans lequel pourrait régner l’anarchie et l’irresponsabilité. La SNCF n’a pas à être abandonnée aux mains d’une minorité agissante ne se préoccupant que de son propre statut [au demeurant très avantageux et en total décalage avec la plupart des Français].

Emmenés par des syndicats jusqu’au-boutistes pour lesquels toute "réforme" fait peur, les grévistes, forts de leur pouvoir de blocage de la société, n’hésitent pas à prendre en otage des millions de salariés, d’entreprises, de touristes fragilisant ainsi la compétitivité de la France mais aussi son image donc son attractivité économique.

Chaque jour de grève qui passe fait peser sur la France une perte de plusieurs centaines de millions.

« A quand la grève et la continuité du travail ? Lors de leurs mouvements de grève, les médecins, le service public hospitalier, les pompiers… etc. manifestent leur désapprobation en portant un brassard car bien conscients de leur mission d’intérêt général. Alors, pourquoi ne serait-ce pas le cas aussi à la SNCF ? » s’interroge Jean-Charles TAUGOURDEAU.

Le député
Derniers tweets