Il est vital de donner de l’air aux entreprises !

Ce mardi 12 juillet était rendu public le baromètre des « Scale-Up » établit par Croissance Plus, un réseau français d’entrepreneurs de croissance.
Le bilan établi n’est pas brillant ! Les embauches augmentent peu, les investissements dans la Recherche et le Développement s’érodent et le moral des entrepreneurs baisse.

Un aspect de ce rapport en particulier mérite que l’on s’y attarde : 63% des patrons interrogés lors de l’étude comptent maintenir leurs effectifs, 32% souhaitent les augmenter et 5 % les diminuer.

Or ces entrepreneurs ont détaillé les mesures à privilégier selon-eux pour faciliter les embauches et là encore je retrouve des mesures que je défends depuis des années :
Alléger la fiscalité (84%), baisser le coût du travail (75%), donner plus de liberté dans l’organisation du Travail et plus d’importance à la négociation au niveau de l’entreprise (62%).

Au vu de ces éléments, on ne peut que regretter que la 1ère version de la loi travail ait été si vite abandonnée, de même que le texte voté par la majorité de droite au Sénat. Ces deux textes abordaient ces problèmes et proposaient l’ébauche d’une vraie réforme. Le gouvernement a préféré faire passer en force un texte vide de sens, compliquant davantage le code du travail. Comment avoir envie d’embaucher avec tout ça ?

  • mercredi 13 juillet 2016
  • Actu
Le député
Derniers tweets