Le rachat de la presse par le gouvernement, c’est maintenant !

Jean-Charles TAUGOURDEAU apprend avec stupéfaction, aujourd’hui, le dépôt d’un amendement du gouvernement visant à effacer l’ardoise du Journal « L’Humanité » à hauteur de 4 086 710,31 euros (sans compter les intérêts).

Mais à quel titre ? Au titre de la liberté de la presse ? A ce niveau de complaisance, il n’est plus possible de parler de « liberté » mais plutôt d’achat des organes de presse.

Certes, la liberté de la presse est importante. Mais n’y a-t-il pas dans notre pays également une liberté d’entreprendre ? une liberté de travailler ? une liberté de vivre et de s’exprimer pour les entrepreneurs ?

Toutes les 10 minutes, une entreprise disparaît en France !
Comme par exemple, cette entreprise de Maine-et-Loire, dont le cahier de commande est plein jusqu’à l’année prochaine mais qui doit mettre la clé sous la porte faute de versement par l’Etat du Crédit d’impôt !

Jean-Charles TAUGOURDEAU s’interroge : " Comment « L’Humanité » et la CGT vont-elles reprocher au gouvernement de ne pas sauvegarder les emplois après s’être auto-conservés grâce aux contribuables ? "

Moi Président, cessez le double langage !
Moi Président, cessez vos arrangements entre amis !
Moi Président, la liberté est pour tout le monde et surtout pour ceux qui veulent vivre simplement de leur travail !

Attention danger, le rachat de la presse et de sa liberté par le gouvernement, c’est maintenant !

  • vendredi 6 décembre 2013
  • Actu
Le député
Derniers tweets