Les Républicains 49 : lettre du Président aux adhérents de la Fédération

Chers amis,

En écho à l’article du Courrier de l’Ouest de ce lundi 29 août, je veux vous dire toute ma satisfaction de constater l’excellent climat régnant entre nous tous, quel que soit notre parrainage pour tel ou tel candidat à notre primaire.

Je profite de l’occasion pour vous dire que parrainer un candidat permet d’enrichir le débat en obligeant chacun des candidats à se dépasser, à commencer par les plus connus. Un nombre restreint de candidats n’élargira pas le débat d’idées indispensable au choix des actions nécessaires à la reconstruction de notre France en ruines. Je vois le parrainage comme un laissez-passer pour être un des générateurs de ce débat d’idées. C’est bien l’objet de la primaire qui doit nous permettre de faire émerger notre candidat à l’élection présidentielle.

Chaque candidat à la candidature à la primaire a reçu de ma part une invitation à nous rendre visite en Anjou et également à participer à notre journée départementale du 24 septembre.

Chaque candidat ayant obtenu le 9 septembre ses parrainages sera admis à concourir à la primaire. J’enverrai donc à tous ceux-ci un rappel de mon invitation pour le 24 et nous verrons bien qui viendra.

Quels que soient nos propres choix au premier et au deuxième tour, il faudra qu’au soir du deuxième tour, pas un de nos soutiens ne manque à notre candidat à l’élection présidentielle.

La sanction des français sera sans appel si nous ne restons pas irréprochables dans le respect de tous les concurrents à la primaire, si nous ne sommes pas ouverts et novateurs dans le débat d’idées.

Dans tous les domaines, il va falloir dire, débattre, choisir et croire en l’avenir. Et puis il faudra élire et faire élire nos candidats : d’abord notre candidat à la présidentielle, puis nos candidats à l’Assemblée nationale et enfin nos candidats au Sénat. Et une fois qu’ils seront élus il faudra les soutenir parce que les réformes à entreprendre ne plairont pas toujours à tous ni aux mêmes. Et là nous ne devrons pas tanguer en restant sûrs et fiers de nos valeurs : celles qui nous auront fait gagner ces trois élections majeures.

Aucun de nos concitoyens ne nous pardonnera le moindre renoncement, c’est pourquoi nous devons profiter de la primaire pour nous dépasser dans la réflexion afin de faire adhérer les français à nos valeurs.

La reconstruction de la France passe par le retour obligatoire de tous, élus et adhérents LR, au sens de l’intérêt général. Faisons de notre Anjou un modèle pour la France.

Je sais pouvoir compter sur chacune et chacun d’entre vous.
À très bientôt, nombreux au 24 septembre au Lion d’Angers et sans doute non moins nombreux les 3 et 4 à la Baule.

Amicalement,

Jean-Charles TAUGOURDEAU
Président LR 49

PS : à jour de cotisation au 30 juin, vous pouvez encore parrainer un candidat jusqu’au 9 septembre.

  • mardi 30 août 2016
  • Actu
Le député
Derniers tweets