Libérons le travail et les entrepreneurs

Dans une étude parue aujourd’hui, deux chercheurs du Conseil d’Analyse Économique se sont penchés sur l’expatriation en France. Au 31 décembre 2014, les personnes ayant choisi de quitter la France étaient 1 680 594 inscrits au registre mondial des Français établis hors de France, soit une hausse de 2,3 % par rapport à 2013.
Parallèlement les étudiants étrangers sont nombreux à choisir d’étudier en France, mais ils ne restent pas : 96% d’entre eux quittent le pays à la fin de leurs études (contre seulement 77% aux Pays-Bas).

Les nouveaux expatriés ont majoritairement entre 25 et 55 ans, la tranche d’âge ou les contributions aux systèmes fiscal et social sont les plus importantes.

La France séduit pour étudier mais les jeunes diplômés ne veulent pas y travailler.

C’est encore un autre indicateur économique qui vient confirmer ce que chacun sait déjà : il est vital de redonner envie de travailler en France et d’entreprendre en France. Et on ne pourra arriver à ce résultat qu’en libérant le travail et les entrepreneurs !

Le député
Derniers tweets