Présidentielle 2017 : Ma réflexion en réponse à vos nombreuses interpellations

Chers amis,

Au cœur de cette tempête politico-médiatique, en conscience, je pense à la France et rien qu’à elle.

Nous avons le meilleur programme pour redresser la France, validé par 3,3 millions de français, 66,5% des 4,4 millions qui ont pris part au vote à la primaire de la Droite et du Centre.

Vous conviendrez que nous devons un temps garder la tête froide face à cette tempête médiatique qui arrive comme par hasard, maintenant à 80 jours de la présidentielle.

Car c’est bien toute la droite républicaine qui peut se trouver décapitée, évincée de la campagne présidentielle car déjà, semble-t-il, éliminée du deuxième tour alors que la victoire était tout à fait envisageable, alors que François Fillon a élaboré le seul programme qui peut redresser la France avec un retour vers le plein emploi et donc plus de moyens pour assurer notre protection civile et notre protection sociale . C’est ce programme que nous avons choisi.

Évidemment que, par obligation, nous pensons tous à un plan B puisque François Fillon a lui-même déclaré qu’il s’écarterait s’il était mis en examen. Comme vous, je suis choqué par la violence des attaques à l’encontre de notre candidat François Fillon et de sa famille. Comme vous, je souhaite que le parquet financier se prononce au plus tôt. Je crois François Fillon, mais, hélas, je crains que l’opération ait malheureusement déjà atteint l’objectif qui est d’éliminer la droite républicaine du deuxième tour en décrédibilisant notre candidat. Le moral de nos sympathisants est touché, ils sont désorientés et les français qui veulent l’alternance avec nous sont choqués.

En pensant à la France et rien qu’à elle, je souhaite que François Fillon préside une réunion du bureau politique des républicains en présence des six autres candidats à notre primaire pour analyser l’opinion publique et pour trouver les deux ou trois potentiel(les) candidat(e)s qui seraient en mesure de piloter la réalisation de ce programme à la tête d’une équipe représentant tous les courants du parti. Une consultation nationale via Internet de nos adhérents pourrait désigner le candidat préféré.

Chers amis, en ces moments tourmentés, croyons en l’avenir !

Très cordialement,

Jean Charles TAUGOURDEAU

Le député
Derniers tweets