Pôle emploi : ça allait mieux... et puis...

Pôle emploi n’a jamais eu bonne presse et s’est fait souvent réprimander - à juste titre – pour la lourdeur et l’inefficacité de ses services (entre autres par la cour des comptes en 2015).

Cependant depuis l’arrivée à la tête de l’institution de Jean Bassères en 2013, Pôle Emploi a entamé un véritable changement de paradigme. Une large part de la collecte d’offres d’emploi a été externalisée vers une cinquantaine de start-ups, une nouvelle plate-forme 100% web a été généralisée en mars 2015, le suivi personnalisé systématique a enfin été abandonné et des efforts ont été fait pour renforcer les relations avec les entreprises.

Et les résultats commencent à se faire sentir : fin juin le taux de satisfaction des entreprises a atteint 70,9% soit 6 points de plus qu’en 2015. La direction s’attend à un autre rebond de satisfaction d’ici la fin de l’année.

Malheureusement notre gouvernement, dans son infinie sagesse, a décidé après avoir terminé sa tournée de cadeaux électoraux de faire enfin des économies.

La subvention de l’état à Pôle Emploi a donc été réduite de 30 Millions d’euros.

Quelle est la logique ici ? Une administration parvient enfin à se réformer pour aller vers plus d’efficacité et l’État lui coupe les vivres ?

Ce gouvernement démontre une nouvelle fois son absence totale de vision et de stratégie économique.

  • lundi 25 juillet 2016
  • Actu
Le député
Derniers tweets