Une lueur de lucidité....

A contre-courant des « ça va mieux » une voix discordante s’est fait entendre hier… : celle du secrétaire d’état chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche Thierry Mandon. Ce dernier a humblement reconnu qu’il était nécessaire de « revoir la façon dont on dirige le pays ».

Selon l’ex secrétaire d’état à la réforme de l’État « c’est l’ensemble de notre machine à décider qui est obsolète », « notre système est à bout de souffle ».

Une autocritique bienvenue s’il en est, quoique minoritaire.. ce qui est bien dommage !
La réforme de l’état est un défi gigantesque à relever au plus vite. Elle devra passer impérativement par une réforme de la fonction publique. Elle exigera du courage et des efforts de la part de tous, ce gouvernement a prouvé d’ores et déjà qu’il n’en était pas capable.

Cependant cette lueur de lucidité chez un membre du gouvernement donne des raisons d’espérer : le bon sens gagnerait il du terrain ? C’est ce que je prêche depuis que je suis député, les partis politiques de gouvernement ( PS, RDG, UDI et LR) doivent s’entendre pour libérer et protéger tous ceux qui en France travaillent et entreprennent à leur compte, créant ainsi la richesse sur notre territoire national. Les alternances politiques leur permettront de varier les façons de gérer les solidarités nationales.

Le député
Derniers tweets