Droit de réponse au sujet de la réserve parlementaire

J’ai lu avec attention le billet d’humeur du rédacteur en chef du Courrier de l’Ouest et pris connaissance du sondage au sujet de la suppression de la réserve parlementaire publié cette semaine dans la presse locale. Résultat sans surprise après un tel témoignage à charge : 89% souhaitent que la réserve parlementaire soit supprimée ! Cela ressemble plus à de la désinformation, voire à de la manipulation d’opinion qu’à de l’information.

J’ai lu avec attention le billet d’humeur du rédacteur en chef du Courrier de l’Ouest et pris connaissance du sondage au sujet de la suppression de la réserve parlementaire publié cette semaine dans la presse locale. Résultat sans surprise après un tel témoignage à charge : 89% souhaitent que la réserve parlementaire soit supprimée ! Cela ressemble plus à de la désinformation, voire à de la manipulation d’opinion qu’à de l’information.
L’enveloppe qu’est la réserve parlementaire fait l’objet de toutes les supputations et il est clair que certains alimentent à loisir cette suspicion.
Mais les maires, les présidents des associations savent bien ce qu’est la réserve parlementaire : une aide transparente, qui permet la réactivité.
Pour rappel, cette enveloppe dévolue, exclusivement, aux communes et aux associations, est une enveloppe de subventions publiques, gérée par le Trésor public. Celles-ci sont attribuées aux projets des communes et aux associations, sur proposition du député ayant été sollicité par celles-ci. Dans le cas où la subvention est accordée par la commission des finances de l’Assemblée Nationale, celle-ci est directement versée sur le compte des communes ou des associations. L’argent ne transite jamais par le compte du député. Et l’argent non utilisé reste au Trésor public.
Parler d’ « un bon copain », d’un « renvoi d’ascenseur » est à la limite de la diffamation. Et le "coup de cœur" peut justement permettre de dire oui pour 9000€ pour changer les frigos en panne des restos du coeur. Certes, certains élus peuvent mal se comporter mais pour autant doit-on assimiler TOUS les élus à des « pourris » ? Je ne le crois pas, et les élus locaux le savent aussi. Les critères sont exigeants pour obtenir une subvention versée par le Ministère de l’Intérieur et toutes les demandes ne sont pas éligibles.
Dans ma circonscription, j’ai toujours pris soin de veiller à une juste répartition au regard des projets. Je tiens d’ailleurs, en complément du tableau publié dans la presse, pour l’année 2011, à la disposition de qui le demanderait, la répartition par projet dans ces communes.
Alors, arrêtons de faire croire aux Français que les personnalités qui les représentent sont toutes corrompues. Il y a encore une très large majorité d’honnêtes gens dans notre pays et notre classe politique !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Le député
Derniers tweets