Chiffres du chômage : Jean-Charles TAUGOURDEAU demande une commission d’enquête

La semaine dernière, le gouvernement communiquait sur une baisse des chiffres du chômage allant jusqu’à 50 000 demandeurs d’emploi en moins.

Force est de constater qu’aujourd’hui, la réalité ne semble pas si simple :

- Au début du mois de septembre, le questionnaire INSEE a été modifié pour « s’adapter aux concepts du Bureau International du Travail » ayant pour incidence de faire baisser le taux de chômage.

- De nombreuses radiations (+ 38.5%) semblent s’être opérées durant le mois d’août

- Le gouvernement a déclaré la semaine dernière que la croissance est nulle en 2013 et serait très faible en 2014 (ayant pour conséquence la destruction de 100 000 à 150 000 emplois)

- Durant l’été, Pôle emploi a communiqué via Twitter sur les dysfonctionnements de son site www.pole-emploi.fr :

- Hier, Pôle emploi communique sur un « bug » rejetant la faute sur l’opérateur SFR

- Par suite, SFR confirme, dans la presse, un « bug » technique mais au mois de septembre….

Derrière cette manipulation de chiffres, on parle de nombreux Français sans emplois qui souffrent.

Ainsi, tout comme Bruno RETAILLEAU, Sénateur de Vendée, qui l’a fait au Sénat, Jean-Charles TAUGOURDEAU demande au Président de l’Assemblée nationale la création immédiate d’une commission d’enquête afin d’évaluer la réalité des chiffres du chômage.

Article publié le 3 octobre 2013 dans Ouest France

Le député
Derniers tweets