Jean-Charles Taugourdeau demande la suppression de l’écotaxe

Jean-Charles TAUGOURDEAU vient de cosigner une proposition de loi de Marc LE FUR, Vice-Président de l’Assemblée Nationale, visant à supprimer l’écotaxe poids lourds.

La loi du 28 mai 2013 relative aux infrastructures de transport vient de fixer les modalités de répercussion de l’écotaxe poids lourds.

Alors que la majorité précédente avait défini une taxe de l’ordre de 12 centimes au kilomètre sur 15 000 kilomètres de routes, ce sont près de 800 0000 véhicules qui sont concernées par un prélèvement forfaitaire déconnecté du cout réel du transport dans le cadre de cette loi adoptée par la majorité socialiste.
Les entreprises, notamment les entreprises de transports, ont souligné à maintes reprises que ce prélèvement bouleverserait en profondeur leurs modèles économiques.

Cette inquiétude s’est aujourd’hui transformée en angoisse : angoisse pour la filière automobile, angoisse pour la filière électronique, avec la fermeture d’Alcatel à Rennes, angoisse pour les industries d’armement, qui perdent des crédits, angoisse, enfin, pour toute la filière agroalimentaire.

Depuis 40 ans, les décisions politiques ont détruit l’économie de production. Le gouvernement a-t-il décidé aujourd’hui de tuer désormais toute intention de produire en France ?

Jean-Charles TAUGOURDEAU
s’interroge : « Je soutiens à 1000% l’action des agriculteurs ! L’argent récolté va-t-il servir à l’environnement ou comme d’habitude à nourrir ce système qui mène la France a la ruine depuis 40 années que les budgets de la France sont votés en déficit à cause de l’alourdissement annualisé des dépenses publics sans jamais qu’un compte administratif ne soit publié. L’état ne fournit pas de bilan annuel, alors où passe l’argent de nos impôts et des taxes que nous payons ? »

Le député
Derniers tweets