La Fièvre Catarrhale Ovine fléau de notre agriculture

Par une question écrite j’ai attiré l’attention de M. le Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur les difficultés que rencontre la filière élevage qui subit de plein fouet la Fièvre Catarrhale Ovine. L’éradication de cette Maladie reste incertaine et prendra du temps, la définition de différentes zones plus ou moins règlementées conditionne les mouvements et rassemblements des animaux.

Ces difficultés ont entrainé une baisse des apports sur les marchés du vif et une baisse des cours. La FCO est une maladie virale qui n’a aucune incidence sur la qualité des denrées alimentaires et n’est pas transmissible à l’homme. Le système drastique de vaccination et de conditionnement des animaux met à mal toute la filière élevage.

Je lui demande donc le déclassement de la Fièvre Catarrhale Ovine de son statut international de « maladies transmissibles » auprès de l’Office Internationale de l’élevage. ​

Le député
Derniers tweets