La réserve parlementaire permet la souplesse et la réactivité

Suite aux articles parus dans le Courrier de l’Ouest et Ouest France au sujet de l’utilisation de la réserve parlementaire, Jean-Charles TAUGOURDEAU, député de Maine-et-Loire souhaite apporter plusieurs précisions.

La réserve parlementaire est une enveloppe transparente. En effet, cette enveloppe dévolue aux communes et aux associations, est une enveloppe de subventions publiques, gérée par le Trésor public. Celles-ci sont attribuées aux projets des communes et aux associations, sur proposition du député. Dans le cas où la subvention est accordée par la commission des finances de l’Assemblée Nationale, celle-ci est directement versée sur le compte des communes ou des associations. L’argent ne transite jamais par le compte du député. Et l’argent non utilisé reste au Trésor public.

« Cette enveloppe qui fait l’objet de toutes les supputations nous permet d’être réactif ! Pour exemple, une année, celle-ci m’a permis de solliciter, dans l’urgence, une subvention de 9 000 euros pour les Restos du coeur de Saumur dont les réfrigérateurs venaient de tomber en panne… » commente Jean-Charles TAUGOURDEAU

« Ces décisions ne sont pas prises sur un coin de table, dans l’opacité, mais bien au sein des instances publiques chargées d’étudier le budget de l’Etat » conclut Jean-Charles TAUGOURDEAU

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Le député
Derniers tweets