Le "Drive" est un facteur de dynamisme et d’emplois !

Par une question écrite j’ai attiré l’attention de Mme la ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme sur le projet d’encadrement des drive en matière urbanistique.

Le Gouvernement a récemment annoncé vouloir soumettre ces points de commerce, sans surface de vente, à une autorisation délivrée par les commissions départementales d’aménagement commercial, afin d’éviter les implantations "désordonnées".

Le développement des drives constitue une avancée importante des techniques commerciales et donne d’ores et déjà un nouvel élan à la croissance de la France. Ce service, en pleine expansion, témoigne d’un réel besoin des usagers et marque un renouvellement des techniques de consommation, que les grandes surfaces françaises ont su, à bon droit, s’approprier. Le drive représente, toutes enseignes confondues, une manne financière non négligeable pour l’économie française avec un chiffre d’affaires pour 2013 qui s’élève déjà à 1,8 milliard d’euros. Les dernières prévisions établissent un chiffre d’affaires moyen de 6 milliards d’euros en 2015.

La France ne peut pas faire l’impasse sur de telles perspectives de croissance, d’autant plus que ce secteur est largement créateur d’emplois.

Ces postes nouveaux, bénéfiques pour le marché de l’emploi, profitent notamment à des jeunes. Ces derniers étant, dans la plupart des cas, recrutés sans conditions de diplômes et formés sur le terrain. Par ailleurs, la complémentarité des grands et des petits commerces en milieu rural peut éviter l’évasion de la clientèle vers les agglomérations.
Le drive impulse donc de l’attractivité, et dynamise les surfaces commerciales existantes. Les soumettre aujourd’hui aux règles contraignantes de l’aménagement commercial, outre fausser le jeu de la concurrence, reviendrait à freiner le développement de ce pan de notre économie.

J’ai donc souhaité savoir comment le Gouvernement envisageait de mettre en œuvre un tel encadrement sans étouffer le développement, largement bénéfique, des services de drive.

Suivre la réponse du gouvernement ici

Le député
Derniers tweets