Ma question écrite sur la présence des entreprises dans diverses instances

Monsieur Jean-Charles Taugourdeau attire l’attention de M. le Premier ministre sur la quatorzième proposition préconisée par le rapport Gallois du 5 novembre 2012. Dans son intervention sur BFM TV du 6 mai 2014, le Président de la République a évoqué le rapport Gallois en indiquant qu’il « a parfaitement et objectivement situé le mal français ».

Or, force est de constater aujourd’hui que les principales mesures formulées par ce rapport sont restées lettre morte. En particulier, la proposition recommandant de « systématiser la présence des entreprises dans la gouvernance de l’enseignement technique et professionnel au niveau des établissements, des Régions et au niveau national ».

Rapprocher entreprises et enseignement est nécessaire pour instituer une réelle culture de l’entreprenariat et permettre de donner les clés de la réussite. Ceci permet également d’assurer une meilleure insertion professionnelle, les besoins des entreprises pouvant être mieux identifiés.

Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer les suites qu’il compte donner à cette proposition, le Président de la République ayant exprimé l’intérêt du rapport Gallois pour la relance de l’économie et du travail dans notre pays.

Le député
Derniers tweets