Monsieur le Premier Ministre y aurait-il deux « France » ?

Monsieur le Premier Ministre,

1000 emplois sont détruits chaque jour !

Mais on ne parle jamais des milliers d’emplois qui ne sont pas créés à longueur d’année.

Vous savez pourquoi mais vous cachez la vérité cruelle aux Français ! Car elle n’est pas compatible avec les dogmes d’une partie de votre majorité.

En France, des millions d’emplois pourraient être crées à condition d’imprégner de bon sens nos codes et nos normes.

Encore ce matin, vous souhaitiez ré-enchanter le rêve…

Mais en France, nous vivons un cauchemar… puisque la vérité vraie, c’est que l’on ne peut plus créer de grands projets d’entreprise !

Et quand bien même nos entrepreneurs, et même l’Etat, obtiendraient l’autorisation au bout de mois, voire d’années interminables pour démarrer leur projet d’entreprise alors… alors … ils se retrouvent nez à nez avec des activistes !

Barrage de Sivens,

Center Parcs en Isère,

Notre-Dame des Landes et j’en passe……

Imaginez un gros projet à Paris. Laisserait-on l’Esplanade des Invalides occupée ? Bien sûr que non !

Y aurait-il deux « France », Monsieur le Premier Ministre ? Une France rurale et une France parisienne ?

Quand ferez-vous évacuer ces zones occupées devenues de véritables zones de non droit ?

Où est la liberté de travailler lorsqu’un avocat et un huissier, pour des relevés de terrains à Notre-Dame des Landes, doivent être accompagnés par le GIGN en armes ?

Où est la liberté de travailler lorsque ces occupants menacent des entreprises en passe de répondre à un appel d’offre public ?

Monsieur le Premier Ministre, cessez de faire croire que vous êtes mobilisés pour l’emploi lorsque l’Etat abandonne l’intérêt général sur le terrain.

Souhaitez-vous vraiment développer la croissance et l’emploi ? Si oui, cessez de stigmatiser les entreprises. Et par avance, excusez par avance ma question si elle vous semble un peu fourre-tout, elle est comme la loi Macron, ma question est simple : quand rétablirez-vous le droit dans ces zones occupées ?

Le député
Derniers tweets