Perte de compétitivité : le cas des retenues d’eau !

Par une question écrite j’ai attiré l’attention de M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur la question du stockage de l’eau.

En juillet 2012, la ministre de l’écologie, Delphine Batho, a annoncé qu’elle ne signerait pas les décrets sur les retenues d’eau invoquant la sécheresse de l’été 2011 rendant ainsi impossible la construction de retenues de substitution en l’absence d’enquête publique.

Elle s’est néanmoins engagée, devant la commission des affaires économiques, à mener avec lui-même des concertations sur ce sujet.

Cette décision, prise en juillet 2012, complexifie les démarches administratives pour mettre en place de telles retenues et en particulier lorsqu’il s’agit d’ouvrages de dimension modeste.

De fait, cette décision fait perdre beaucoup de temps aux agriculteurs mais aussi de la compétitivité face à nos voisins européens.

Je lui ai donc demandé où en sont les concertations sur ce sujet et quelle est la position de son ministère sur cette question cruciale pour nos agriculteurs.

Suivre la réponse du gouvernement ici

Le député
Derniers tweets