Projet de loi Macron : pourquoi j’ai voté la motion de censure ?

198 députés se sont exprimés en faveur de la motion de censure déposée contre le projet de loi Macron par les Républicains.

C’est autant le texte en lui-même que le recours à l’article 49-3 qui motive mon positionnement. Alors que ce procédé a longtemps été décrié par la gauche et notamment par François Hollande, voilà que les socialistes en font usage pour un texte qui soit dite en passant n’a plus grand-chose à voir avec sa première version, remettant encore un peu plus en cause le recours au 49-3.

Le projet de loi Macron est un patchwork de mesures adossées les unes aux autres sans aucune unité de corps ou d’esprit. En muselant les députés par le recours à cet article c’est le principe même de débat parlementaire, fondement de notre démocratie qui est mal mené.

Nous avons bien ici à faire à un usage abusif du 49-3 puisque la loi Macron est un assemblage de projets concernant plusieurs ministères, or le recours à cet article n’est censé être possible que pour un projet par session.

Nous savions par avance que notre motion de censure n’obtiendrait pas la majorité absolue mais c’était le seul moyen d’expression et surtout de contestation qu’il nous restait.

S’il est vrai que tout ne mérite pas d’être jeté dans ce texte, ce dernier aurait gagné en pertinence et en clarté s’il avait été divisé en plusieurs textes selon les différentes thématiques qu’il englobe.

Le député
Derniers tweets