Présidence de l’Assemblée nationale - Axe 2 : Un Président au-dessus des partis pour redonner la parole aux élus de la Nation

Jean-Charles TAUGOURDEAU poursuit sa campagne dans le cadre de la Présidence de l’Assemblée nationale et s’étonne à la fois du manque de transparence et de démocratie interne au parlement.

« Comment se fait-il que les candidats à la Présidence n’aient pas la possibilité de s’adresser à l’occasion d’un discours à leurs collègues avant de passer au vote ?
Comment se fait-il également que l’Assemblée ne prévoit aucune mesure d’information sur les candidatures auprès des 577 députés ?
Rien n’est écrit dans le règlement… il m’a été répondu que ce sont des « usages »… Voilà en quelques jours illustré le règne de la bureaucratie de notre pays !
Président de l’Assemblée, je souhaite en finir avec ces arrangements entre amis. Un président de l’Assemblée doit être au-dessus des partis. Il doit pouvoir garantir à tous les députés une liberté de pensée mais aussi une liberté de parole.
Le président de l’Assemblée doit être libre et doit recouvrir une autorité naturelle de manière à faire respecter la nécessaire séparation des pouvoirs dans l’intérêt des Français.
La moralisation de la vie publique commence aussi avec l’élection du 4ème personnage de l’Etat »
conclut Jean-Charles TAUGOURDEAU.

Le député
Derniers tweets