Communiqué de presse

Renaissance du groupe horticulture à l’Assemblée Nationale !

Le bureau de l’Assemblée nationale vient de recréer, à ma demande, le groupe d’étude « Jardins, Paysages et Horticulture » qu’il avait supprimé sans raison dès le début de cette législature.

En désaccord avec cette décision, j’avais tout de suite saisi le Président de l’Assemblée nationale car ces secteurs représentent un poids économique très significatif en France et particulièrement en Anjou.

Ces entreprises représentent 160 000 emplois, du plus simple au plus complexe, mais toujours qualifiés et non délocalisables.

Malgré le silence des socialistes qui ne s’étaient pas émus de la disparition de ce groupe d’étude, ma persévérance a fini par payer ! J’en suis très heureux pour mes collègues horticulteurs, maraîchers, pépiniéristes et arboriculteurs.

Le député
Derniers tweets