Rencontre avec Eric MERGUI, PDG de Photomaton

La semaine dernière, à Paris, j’ai rencontré Eric Mergui responsable Europe de Photo-Me et PDG de la filiale française Photomaton.
Le groupe britannique Photo-Me est numéro 1 mondial de la distribution automatique de photos d’identité et de tirages numériques.

Monsieur Mergui nous a ainsi parlé du développement de l’entreprise qui gagne encore aujourd’hui de nouveaux marchés, le groupe diversifient ses activités et continue à prospérer dans un secteur difficile, à savoir celui de la photographie.
Leurs appareils sont présents dans de nombreux espaces que nous fréquentons au quotidien : gares, supermarchés, mairies, … au cours de cet échange il a notamment été question des cartes d’identités pour lesquelles une photo officielle est nécessaire, il a par la suite été plus largement question de l’extension de validité de ces dernières.

En effet les carte d’identité délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 ont vu leur validité automatiquement prolongée de 5 ans or seuls quelques Etats comme la Bulgarie, la Grèce, la Hongrie, la Suisse, … ont reconnus officiellement accepter ces cartes, les autres Etats n’ont pas transmis de position officielle ce qui pose d’importants problèmes.

En effet certaines personnes conscientes de l’expiration de leur document d’identité ont souhaité les faire renouveler, il leur a été indiqué que cela n’était pas nécessaire au vue de la prolongation qui a été actée, pourtant certains Etats comme l’Espagne ont refusé des voyageurs du faite de l’expiration du document. En effet les pays de l’UE où l’on peut circuler avec seulement une carte d’identité risquent de privilégier la date d’expiration mentionnée sur le document plutôt que de prendre en compte la date de prolongation actée en interne.

La seule possibilité s’offrant alors à la personne est la réalisation d’un passeport mais tout le monde n’a pas forcément envie de réaliser ce papier couteux qui demande de surcroit un certain temps avant d’être délivrer.

Le gouvernement crée une nouvelle fois des difficultés pour les citoyens d’autant plus importantes en période estival où ce type d’incident de refus devrait se multiplier.
D’ailleurs pourquoi avoir rallongé de 5 ans la validité des cartes ? Une personne change déjà beaucoup en 10 ans, pourquoi passer à 15 ans ? De plus, pourquoi prolonger celles déjà édité ?
Il aurait mieux fallut renouveler celles expirées au lieu de créer une catégorie intermédiaire !...

Le député
Derniers tweets