Crise agricole : une réponse gouvernementale insatisfaisante !

Suite au courrier adressé à François Hollande concernant la crise agricole que connait actuellement notre pays, il nous a été aujourd’hui formulé une réponse plus qu’insuffisante. Dans ce courrier, signé par le président, que de généralités !

Les mesures avancées par le gouvernement ne sont en rien innovantes et elles ne sont pas de taille à pérenniser durablement les filières agricoles françaises.
Dans ce courrier certainement rédigé par un technocrate qui, aux ordres du Président, n’a en tête que les élections présidentielles de 2017 et non la prospérité d’un pan entier de notre économie ! Les engagements sont maigres, pire encore il y est fait référence au partenariat transatlantique actuellement en discussion entre l’Union Européenne et les Etats Unis.

Cet accord de libre-échange est flou et il n’est pas certain qu’il soit bénéfique à nos producteurs nationaux qui ne répondent pas aux standards américains. Cet accord prévoit notamment que les législations en vigueur des deux côtés de l’Atlantique se plient aux normes du libre-échange établies par et pour les grandes entreprises européennes et américaines. Les nouvelles règles du marché seraient totalement réécrites par les activistes du marché transatlantique eux-mêmes risquant ainsi de desservir les intérêts de nos producteurs obligés de se plier aux exigences des grands groupes.

La réponse, qui nous a ainsi été faite, ne nous a en rien rassurés puisque les engagements du gouvernement restent minimes et hypothétiques. Je continuerai donc à me battre pour la survie de notre agriculture et la défense de ceux qui s’épuisent chaque jour pour la maintenir sur notre territoire.

Le député
Derniers tweets