Vers une suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs ?

Les tribunaux correctionnels pour mineurs ont été mis en place depuis le depuis le 1er janvier dernier par le gouvernement Fillon.

Dès sa nomination à la tête du Ministère de la Justice, Christiane TAUBIRA, a annoncé qu’elle souhaitait mettre fin à ce dispositif.

La réforme que nous avons adoptée en 2011 trouve un équilibre entre la préservation de la spécificité de la justice des mineurs (en réservant la présidence du tribunal correctionnel pour mineur à un juge pour enfant), et la prise en compte de l’évolution de la délinquance des mineurs. Ce dispositif ne concernant d’ailleurs que les mineurs de 16 à 18 ans récidivistes pour les infractions les plus graves.

Une réforme de la Justice peut certes être souhaitable mais je souhaiterais que cette réforme soit faîte sereinement en prenant le temps (12 à 18 mois) avec toutes les parties concernées (magistrats, avocats, greffiers, personnels pénitentiaires, syndicats, jurés, etc.) d’élaborer un texte voté aux 2/3 du parlement (Assemblée Nationale et Sénat réunis).
En effet, toute proposition, aussi bonne soit elle, ne plaira pas à tout le monde à gauche ni à tout le monde à droite. Mais il est certain qu’un texte voté par les 2/3 des sénateurs et des députés ou même des députés serait déjà forcément un texte de grande qualité.

Cette réforme doit lutter contre la récidive, diminuer les atteintes aux personnes, accélérer les procédures, rénover le milieu carcéral pour permettre l’exécution de toutes les peines.

Investir dans la Justice c’est permettre un meilleur fonctionnement de notre société, c’est supprimer la peur chez les honnêtes gens et faire peur à ceux qui ne respectent pas la loi.

Le député
Derniers tweets