THOMSON TECHNICOLOR Angers : Ma lettre au Premier Ministre

Jeudi dernier, à la demande de l’Intersyndicale, je me suis rendu au rassemblement organisé par les salariés devant le siège de Thomson Technicolor à Issy les Moulineaux.

Depuis plusieurs mois, les salariés de Thomson Technicolor se battent pour défendre l’activité de leur site et maintenir leurs emplois. C’est pourquoi, j’en appelle aujourd’hui au Premier Ministre, Jean-Marc AYRAULT.

La situation est grave et urgente. Plus de 350 salariés de Thomson Technicolor sont menacés de perdre leur emploi. Il est nécessaire d’inciter Orange, Bouygues, SFR et SAGEM à donner six mois de travail à l’usine d’Angers. Cela laissera le temps aux repreneurs de monter le financement de leur projet.

Le projet d’atelier partagé pour produire des produits électroniques est, à mon avis, la voie d’avenir pour le site angevin.

Dès qu’une usine est fermée c’est trop tard. Maintenir l’entreprise en état de marche est un gage de maintien du savoir-faire des salariés.

Le député
Derniers tweets