L’ISTA permet de remettre l’homme au cœur du système !

J’ai assisté ce vendredi à l’inauguration du nouveau site saumurois de l’ISTA (Insertion sociale par le travail adapté)

Ce fut l’occasion pour moi de prendre la parole et de revenir sur la situation des personnes handicapées qui s’impose comme un véritable enjeu de société. Leur solitude, leurs difficultés, parfois leur détresse, restent grandes, même si elles sont, probablement, mieux connues et un peu mieux comprises aujourd’hui que par le passé.

Je suis particulièrement fier qu’une telle structure existe dans ma circonscription car mon engagement central en politique est notamment l’attention aux plus fragiles mais également au travail. Et dans cet établissement, on allie les deux !

L’aide au travail participe à la remise de l’homme au cœur du système car, au bout du compte, la finalité du développement économique est de donner les moyens à chaque individu de vivre correctement de son travail en fonction de ses capacités.

Oui, aujourd’hui, il y a des personnes totalement capables de travailler et qui travaillent à fond toute l’année, ce sont les saisonniers que nous connaissons bien, mais il y a les personnes qui ont des petits problèmes de santé, et qui sont capables de travailler mais à leur rythme. Et puis, il y a ceux qui sont complètement en incapacité de travailler. Et c’est là que le développement économique par la création de richesses, doit permettre de financer notre solidarité.

J’incite sur l’exemplarité de la démarche d’ISTA et l’exemplarité des salariés qui y travaillent ! Et je les connais pour les avoir eu travaillant dans mon entreprise.

A l’heure où l’on parle de productivité et de compétitivité, si tous les salariés en pleine capacité avaient le même enthousiasme, le même cœur à l’ouvrage et la même attention à leur travail qu’eux, c’est à coup sûr un bon pourcentage de croissance de la productivité qui dégagerait quelques moyens supplémentaires pour gérer notre solidarité !

Mon engagement politique restera toujours centré sur cette valeur centrale pour l’Homme. Car sans le travail, on ne peut rien… rien pour soi, rien pour la solidarité, rien pour les autres.

Alors je renouvelle et j’assure mon soutien à l’ISTA pour relayer leurs attentes. Je poursuivrai toujours mes actions dans cette direction, c’est ma conception de l’Intérêt général.

JPEG - 2.7 Mo

Le député
Derniers tweets