Visite des entreprises Traitaservice et Adhénéo

J’ai souhaité consacrer mon action politique à tout ce qui facilite la création de travail mais également à tout ce qui peut la freiner.

C’est la raison pour laquelle j’effectue régulièrement des visites d’entreprises. Cette semaine, je me suis rendu dans deux entreprises.

L’une est située dans ma circonscription, à Auverse. Il s’agit de la société Traitaservice. Régis Debruyne, le dirigeant de cette SARL m’a convié à visiter ses installations. Il travaille aux côtés de ses 2 fils, Baptiste et Olivier ainsi qu’avec 7 salariés à la désinfection des sols, le traitement des semences, au désherbage et à la désinsectisation des arbres notamment. Preuve indéniable de leurs compétences dans le domaine agricole, leurs prestations de services sont agréées par le Ministère de l’agriculture.

L’autre est située en dehors de ma circonscription, à Trélazé. Il s’agit de l’entreprise Adhénéo qui créé et restaure des toitures et des ornements de toiture dans un objectif d’excellence.

J’ai pris l’initiative de me rendre dans cette entreprise car j’ai connaissance de sa délicate situation par le biais d’un article de presse. En tant que chef d’entreprise mais également en tant que député et président du groupe d’étude « Artisanat et métiers d’art », j’ai été très sensibilisé par ce dossier.

Les difficultés auxquelles est confrontée la société sont incroyables : alors même que son carnet de commande est rempli pour l’année prochaine, l’entreprise a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce le 1er août dernier, plaçant ainsi ses 117 salariés dans l’incertitude.

Je suis d’autant plus sensibilisé que les difficultés financières de l’entreprise sont liées à des difficultés avec l’administration avec laquelle il se bat au jour le jour pour faire reconnaitre ses droits au crédit d’impôt.

J’avais dénoncé par le biais d’une question écrite les difficultés des petites et moyennes entreprises, comme l’entreprise Adhénéo, face au crédit d’impôt.

Cela est d’autant plus préjudiciable qu’une nouvelle fois ces réalités du terrain, très concrètes, sont l’illustration de la déconnexion totale de l’administration avec le quotidien des entreprises.

Je reste vigilant et ferai le nécessaire pour intervenir en faveur de cette entreprise qui détient un véritable savoir-faire qu’il ne faut absolument pas perdre !

Le député
Derniers tweets