Baisse du chômage : quelle plaisanterie de mauvais goût !

A en croire les derniers chiffres officiels, le chômage aurait donc baissé au mois d’août. Mais quelle plaisanterie de mauvais goût ! Comment le gouvernement a-t-il la décence de communiquer sur un tel chiffre et de crier victoire sur « l’inversion de la courbe » ?

Plusieurs indices sont la preuve de la mauvaise foi évidente du gouvernement !

Est-il besoin de rappeler qu’en début de mois l’artifice trouvé par les communicants de l’Elysée de Bercy était de révolutionner le questionnaire INSEE pour « s’adapter aux concepts du Bureau International du Travail » ayant pour incidence de faire baisser le taux de chômage. Est-ce une pure coïncidence ou un nouveau mensonge d’Etat ?

Est-il besoin de noter les nombreuses radiations qui se sont opérées durant le mois d’août et l’effet des emplois saisonniers dans un pays aussi touristique que la France ?

Est-il besoin de pointer les déclarations du gouvernement en commission des Finances indiquant que la croissance est nulle en 2013 et sera très faible en 2014, ceci ayant pour conséquence la destruction de 100 000 à 150 000 emplois ?

Est-il besoin de signaler que le pourcentage de chômeurs est calculé au regard du nombre d’actifs incluant les fonctionnaires et que le gouvernement a allégrement augmenté ces derniers mois la dette à coup d’embauches de fonctionnaires ?

Comment est-il possible qu’un gouvernement s’autorise à jouer avec la souffrance de tous ces Français sans emplois en les laissant espérer… Jouer avec la détresse des plus faibles est indécent !

Le député
Derniers tweets