Hommage à Jacques Chirac

(Photo : Courrier de l’Ouest - ANGERS octobre 2001)

J’éprouve une immense tristesse en apprenant le décès de Jacques CHIRAC.

Il était un homme de cœur, très attachant. J’entends encore les mots chaleureux qu’ils m’a dits lorsqu’il est venu à Angers au congrès national de la MSA en 2001 quelques jours après le décès accidentel de mon père.

Il avait alors pris le temps de me parler et de m’embrasser.

Il avait un mental de chef, et de vraies valeurs.

Il représentait tous les Français. Il aimait les Français.

Je garderai en mémoire tous mes instants de rencontres et d’échanges avec lui, instants tellement vivifiants et encourageants.

Je pense à tous ceux qui l’aimaient, de droite et de gauche, et avec une pensée très émue pour ceux qui sont et ont été gaullistes, chiraquiens et sarkozystes ; je m’associe très sincèrement à leur peine.

Le député
Derniers tweets