LA PAROLE AUX CITOYENS : "Mettre les gens dans la rue"

Je réagis aux propos de Monsieur Orphelin parus dans le Courrier de l’Ouest du 5/12/2018 et concernant les gilets jaunes.

1) Mr Orphelin déclare "Je préconise sur ces dossiers plus de progressivité et d’accompagnement"

Lors de la réhomologation du Glyphosate par l’Union Européenne vous avez appliqué tout le contraire de la progressivité... En effet avec Monsieur Macron, vous avez "d’autorité" engagé la France sur un délai de sortie du glyphosate dans 3 ans au lieu de 5 ans pour les autres pays Européens (favorisant ainsi une Europe à deux vitesses et une discrimination entre les pays )

La semaine prochaine les agriculteurs manifesteront, notamment contre le dénigrement systématique de leur métier. (Agribashing)
Allez vous les accompagner ?... Leur proposer plus de progressivité ?...

2) Mr Orphelin affirme "Le temps du dialogue et de la sortie de crise est venu"

Invoquer le dialogue c’est bien, encore faut-il se l’appliquer ... Personnellement je constate que Mr Orphelin n’a toujours pas répondu à mes questions... Une de mes interrogations concernait la réhomologation de la Bouillie Bordelaise. Cette réautorisation a été accordée en novembre 2018 pour 7 ans dans une indifférence quasi générale. Dans votre combat contre les pesticides, vous attaquez vivement le Glyphosate dont la dangerosité n’est avérée que par une très faible minorité des agences sanitaires. Par contre, la réautorisation de la Bouillie Bordelaise pour 7 ans n’a suscité de votre part aucun commentaire. Or la dangerosité de la Bouille Bordelaise est largement supérieure à celle du Glyphosate et là, tous les experts sont unanimes.

Il y a là une totale incohérence de votre part, car la dangerosité de la Bouillie Bordelaise est bien connue... D’un côte il y a bienveillance pour la Bouillie Bordelaise et de l’autre un acharnement contre le glyphosate. C’est plus que suspect...

3) Prenez du recul et vérifiez vos informations.

Vous vous êtes empressé de commenter l’information selon laquelle manger bio réduirait le cancer de 25 %. (fin octobre 2018)

La mise au point de l’Académie d’Agriculture de France n’a pas tardé... "Non il n’est pas établi que les aliments Bio protègent du cancer". La Presse par panurgisme a comme vous diffusé cette fausse information. Y aura t’il un démenti ?

Des changements concernant les pratiques agricoles sont indispensables. La transition écologique ne se décrète pas, vous devez l’expliquer... Malheureusement vos méthodes ne sont ni convaincantes ni justes
Un fossé de défiance s’est creusé entre les politiques, les journalistes et les agriculteurs.

A vous Monsieur Orphelin et Messieurs les journalistes de renouer le dialogue, votre crédibilité est en jeu...

Cordialement.

Dominique Trouillard

Le député
Derniers tweets