Réforme des retraites. Le comité de grève de Saumur à la rencontre du député Taugourdeau

Lu dans Saumur Kiosque

Une délégation du comité de grève de Saumur, composée de représentants de salariés de la CGT, FO, FSU (1) ou non syndiqués, retraités et actifs, du privé et du public, a été reçue lundi 13 janvier par Jean-Charles Taugourdeau, député LR de la circonscription de Saumur Nord.

La délégation a fait part de son rejet du projet de système de retraite par point. Elle a souligné "représenter un avis majoritaire". Forte de cette légitimité, elle a demandé à M Taugourdeau, "en tant qu’élu du peuple, de confirmer son point de vue, notamment en votant contre le projet de loi, si celui-ci devait passer devant l’assemblée."

Jean-Charles Taugourdeau a réaffirmé qu’il était "contre ce projet qu’il considère comme un outil de baisse du niveau des retraites". Pour lui, "la vraie question du moment est celle de l’emploi en France, qu’il faut reconstruire : les cotisations générant l’alimentation des caisses de retraites." " Il partage notre point de vue sur le fait que le projet de système de retraite par point n’engendrera que plus d’appauvrissement, ce qui affaiblira économiquement le pays et provoquera plus de tensions sociales. Il affirme la nécessité de respecter une demande majoritaire s’exprimant dans le cadre démocratique."

Demande de rencontre avec la députée LREM Laetitia Saint Paul

Le comité de grève a également souhaité être reçu par Laëtitia Saint Paul, députée LREM de la circonscription de Saumur sud, afin de lui soumettre la même demande d’appui face à ce véritable déni de démocratie. "Nous n’avons pas obtenu de réponse à ce jour à notre demande d’audience. Le comité de grève maintient sa demande : les salariés doivent être entendus."

Le député
Derniers tweets