Jean-Charles Taugourdeau : « Les Français souffrent. Ils attendent des actes concrets et clairs »

Société
Publié le 30/01/2019

Lors de la séance de questions au gouvernement de ce mercredi, Jean-Charles Taugourdeau, député les Républicains de Maine-et-Loire, a fustigé la politique du gouvernement faite de déclarations fortes suivies de peu d’actes, voire d’effets contraires. Avec pour conséquence de faire souffrir les Français.

Jean-Charles Taugourdeau a observé combien, voilà trois ans, Emmanuel Macron « a semé les graines d’une variété dénommé "Espérance". Mais ni le président de la République, ni le Premier ministre n’ont su cultiver et entretenir cette espérance », constate-t-il.

« Forts de vos certitudes, vous n’avez pas vu qu’après s’être brièvement épanouie, elle a produit les graines d’une redoutable variété dénommée "Colère" que vous n’avez voulue ni voir, ni entendre, soutenus par les applaudissements incessants de votre majorité débout, enthousiaste et en même temps si méprisante envers l’opposition », déplore le député de Maine-et-Loire.

Observant que les Français n’en pouvaient plus du "en même temps" de la majorité, « c’est-à-dire du tout et de son contraire », le député de Maine-et-Loire prend trois exemples sur les grandes déclarations du gouvernement suivies de peu d’actes et d’effets.

Comme celles disant vouloir assurer la sécurité des citoyens. Sauf qu’« en même-temps vous videz de son contenu la loi "anti-casseurs" débattue au Parlement et que vous annoncez le retour de 130 terroristes qui seront incarcérés alors que vous n’assurez toujours pas la sécurité des surveillants dans les prisons », relève Jean-Charles Taugourdeau.

Idem concernant les déclarations exprimant la volonté du Gouvernement de libérer les entrepreneurs par les accords d’entreprise. « En même-temps, vous les sanctionnez par un bonus-malus sur les usages des CDD imposés par l’instabilité de votre propre créativité juridique », déplore le député les Républicains de Maine-et-Loire.

Et concernant la justice, Jean-Charles Taugourdeau pointe les paroles d’un gouvernement qui veut réformer la justice en l’éloignant des citoyens et en la rapprochant de l’exécutif. « Où sera son indépendance », interroge le député les Républicains de Maine-et-Loire qui attend de l’exécutif qu’il améliore le quotidien des Français « qui souffrent et attendent des actes concrets et clairs ».

Le député
Derniers tweets